Blogue de l’ACCVM

décembre 4, 2017

Le Brexit et ce qu’il laisse présager pour les relations R. U.–EU et pour les marchés financiers internationaux (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Le numéro de décembre 2017 de ma Lettre du président examine le Brexit et ses répercussions sur les relations R.-U.–EU et les marchés financiers internationaux. L’impact du Brexit pourrait être minime si la réglementation financière repose sur la reconnaissance réciproque ou le traitement national, sinon très perturbateur si l’UE force les banques commerciales britanniques à mener dans l’UE leurs activités de négociation et de compensation pour les clients européens, ce qui implique le transfert des activités britanniques de négociation et de compensation en Europe.

Il est évident que dans l’après Brexit, le R.-U. et l’UE auront besoin de coopérer en matière réglementaire. Je crois que le Financial Stability Board (FSB) est peut-être l’organisme le mieux placé pour prendre en charge un cadre coopératif régional ou international en matière de coordination de la réglementation et pour mettre au point des mécanismes pour s’occuper des différences réglementaires transfrontalières.

Vous pouvez lire ma Lettre ici.

Tagged: