Rendre hommage à l’excellence
dans le secteur des valeurs
mobilières au Canada

L’ACCVM annonce les intronisés de l’édition 2016 du Temple de la renommée du secteur des valeurs mobilières

/  2016

 
 
Posthume                    Posthume                    Posthume
 

BrianAune

J. Brian Aune
 

JimDavidson

 

Jim W. Davidson
 

DougSteiner

 

Doug Steiner
 

LathamBurns

 

Latham C. Burns
 

RossLeMesurier

 

J. Ross LeMesurier
 

AustinTaylor

 

Austin G.E. Taylor
 

Au sujet du Temple de la renommée de l'ACCVM pour le secteur des valeurs mobilières

Le Temple de la renommée de l'ACCVM pour le secteur des valeurs mobilières est une tribunepour rendre hommage au talent et à l'intégrité des professionnels du secteur des valeurs mobilières du Canada. Les personnes qui seront intronisées cette année proviennent des quatre coins du pays, et chacune a joué un rôle prépondérant dans la croissance et la prospérité du milieu du placement et les marchés des capitaux au Canada. Ces pionniers accomplis de notre secteur ont contribué à la profonde transformation du milieu des valeurs mobilières au fil des ans. Il est tout à fait opportun que ces éminents pionniers s’inscrivent sur la liste prestigieuse des anciens intronisés qui ont établi des standards si élevés en matière d'excellence, d'innovation et d'engagement social.

-Ian Russell, président et chef de la direction de l’ACCVM

 

Temple de la renommée de l'ACCVM pour le secteur des valeurs mobilières

Le Temple de la renommée rend hommage à l'excellence, l'intégrité et aux qualités de chef de file dans le secteur des valeurs mobilières du Canada. Les intronisés de cette année ont été annoncés et honorés au souper gala qui s'est tenu jeudi 27 octobre 2016 à l'hôtel Delta Toronto. Rex-Murphy La cérémonie qui a eu lieu dans la soirée a aussi rendu hommage au lauréat 2016 du Prix du leader de moins de 40 ans de l'ACCVM décerné à une personne qui a fait avancer le secteur des valeurs mobilières ou le secteur financier. Le communicateur et auteur, Rex Murphy, animera la cérémonie d’intronisation.

Pour réserver des tables ou des places pour le souper de gala, cliquez ici (en anglais seulement).

Pour connaître les possibilités de commandite, cliquez ici (en anglais seulement).

 

 
The Selection Committee

Les intronisés ont été choisis par les membres du Comité de sélection au Temple de la renommée de l'ACCVM pour le secteur des valeurs mobilières. Ce comité est constitué de Canadiens émérites qui travaillent, ou ont travaillé, en politique, en droit, à l'université, dans le monde des affaires ou dans le secteur des valeurs mobilières. Le Comité de sélection au Temple de la renommée de l'ACCVM pour le secteur des valeurs mobilières comprend les personnes suivantes (à droite) :

Pour obtenir la biographie complète des membres du Comité de sélection, cliquez ici.

L’honorable Gary Filmon, C.P., O.C., O.M. Président du Comité de sélection
Président indépendant du conseil d'administration, Exchange Income CorporationAncien premier ministre du Manitoba
Winnipeg (Manitoba)
 
Chris Collingwood
Président du conseil d'administration et chef de la direction, Baine Johnston Corp.
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Jean Martel
Associé, Lavery
de Billy LLP
Montréal (Québec)

 

 
J. Colin Dodds, Ph. D.
Président émérite, professeur de financesUniversité Saint Mary's University
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Sue Lemon, CFA
Chef de la direction, CFA Society Toronto
Toronto (Ontario)

 

Biographies des intronisés de 2016

BrianAune

J. Brian Aune
Ancien président du conseil d’administration et chef de la direction, Nesbitt Thomson inc.

En 1966, Brian Aune était un jeune comptable prometteur de Vancouver qui est entré au service de Nesbitt Thomson, à Montréal – l’une des sociétés de courtage les plus anciennes et les plus renommées du Canada. À peine quatre ans plus tard, en 1970, Brian prenait les commandes de Nesbitt. Il n’avait que 30 ans.

Puis, il est devenu président du conseil d’administration et chef de la direction de la société de 1980 à 1990. Sous sa direction, en 1987, Nesbitt Thomson a fusionné avec la Banque de Montréal. La fusion de la BMO avec Nesbitt a été l’une des premières fusions entre une banque canadienne majeure et une société de courtage en valeurs mobilières et elle a ouvert la voie à d’autres fusions entre une banque et une société de courtage au Canada.

À 42 ans, alors qu’il était toujours au service de Nesbitt Thomson, Brian a accepté d’assumer la présidence du conseil d’administration de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (ACCOVAM) de 1982 à 1983, devenant ainsi l’une des personnes les plus jeunes à occuper ce poste prestigieux. Avant d’être le président du conseil d’administration, Brian avait été membre du conseil d’administration de l’ACCOVAM pendant trois ans, dont deux ans au comité de direction. Alors qu’il était au service de l’ACCOVAM, Brian a été à l’origine de la centralisation de l’autoréglementation du secteur en plaçant sous l’autorité de l’ACCOVAM plusieurs sociétés de courtage de grande et moyenne tailles. Son mandat à la présidence du conseil d’administration de l’ACCOVAM a conduit l’ACCOVAM à devenir un organisme national d’autoréglementation dont les membres de plus en plus nombreux sont responsables de la grande majorité des activités sur les marchés boursiers au Canada.

Brian a été membre du conseil d’administration d’un certain nombre de sociétés canadiennes ouvertes et fermées, notamment Corporation BMO Nesbitt Burns limitée, Teck Cominco limitée, Corporation Financière Power et Constellation Software inc.

Brian est diplômé de l’Université de la Colombie Britannique et il a été membre en 1988 du comité directeur de la campagne de financement des universités de la Colombie Britannique. Il a siégé au conseil des gouverneurs de l'Université Concordia et on lui a décerné le titre honorifique de « gouverneur émérite ».

Brian a aussi été membre du conseil d’administration de la Fondation du Centre hospitalier thoracique de Montréal, de la Fondation du YMCA de Montréal et du Club Mont Royal.

Brian a obtenu la Médaille du jubilé de diamant de la reine (2012).

Back to top


JimDavidson

Jim W. Davidson
Cofondateur et président directeur du conseil d’administration, FirstEnergy Capital Corp.

Jim Davidson est un des membres fondateurs de FirstEnergy Capital Corp. dont il est devenu récemment président directeur du conseil d’administration après avoir accumulé 14 ans à titre de président du conseil d’administration et chef de la direction. M. Davidson a la responsabilité de permettre à FirstEnergy Capital d’atteindre son seul objectif : devenir l’un des meilleurs choix à l’échelle internationale en matière de services bancaires d’investissement dans le secteur de l’énergie.

Sous la gouverne de M. Davidson, la société a remporté de nombreux prix qui ont rendu hommage à ses qualités de chef de file dans le milieu des affaires et à ses activités de bénévolat. Notamment, on lui a décerné le titre de l’une des « Sociétés les mieux gérées » au Canada durant quatre années consécutives et le prix du « Meilleur lieu de travail pour les activités de bénévolat et l’engagement communautaire ».

M. Davidson a obtenu un baccalauréat spécialisé en études environnementales décerné par l’Université de Waterloo. En mai 2016, il a remporté le « Prix d'excellence pour l'ensemble de ses réalisations » attribué par l’Oil & Gas Council qui rend hommage aux exploits et succès des personnes qui se sont démarquées dans le secteur canadien du pétrole et du gaz. En septembre 2012, il a été récipiendaire de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en plus d’avoir été nommé l’une des « 50 personnes les plus influentes en Alberta » et l’une des « 50 personnes les plus importantes du milieu des affaires au Canada » par Canadian Business. M. Davidson est aussi président du comité responsable de la campagne de financement de la Fondation des parcs de Calgary. À ce titre, il a aidé à mobiliser 42 M$ pour le Projet de corridor écologique de 65 M$, en plus de sa contribution personnelle.

Au cours de sa carrière, M. Davidson a été membre de plusieurs conseils d’administration d’entreprises et d’organismes de bienfaisance. Il a été notamment gouverneur de l’ancienne Bourse de l’Alberta. Il siège actuellement au conseil d’administration de l’Institut Fraser, de Jeunes Entreprises Conseil sur les perspectives, et de la Fondation des parcs de Calgary. Il est aussi membre du comité directeur depuis 2000.

Back to top


DougSteiner

Doug Steiner
Chef de la direction, Evree Cie

Ancien président du conseil d’administration et chef de la direction, E*TRADE Canada

Fondateur de VERSUS Technologies, de Marchés Perimeter inc. et d'E*TRADE Technologies inc.

Doug a commencé sa carrière chez Dominion valeurs mobilières dans les années 80, et il a collaboré à la gestion du Service des dérivés cotés en bourse qui constituaient à l’époque un nouveau créneau pour le secteur. Doug s’est rendu compte de l’importance des ordinateurs pour les placements et les activités de négociation. Chez Dominion valeurs mobilières, il a conçu des systèmes pour permettre aux négociateurs d’exécuter électroniquement les ordres sur des actions et dérivés et il a convaincu les organismes de réglementation d’autoriser la saisie électronique à distance des ordres exécutés sur des bourses canadiennes, ce qui à l’époque était un système de pointe dans le monde. Il a collaboré par la suite avec d’autres participants du secteur à créer un nouvel indice pour la Bourse de Toronto, l’indice Toronto 35MD, puis il a travaillé à mettre au point le premier fonds négocié en bourse (FNB) – les parts liées à l’indice Toronto 35MD.

En 1992, il a fondé VERSUS Technologies inc., l’une des premières sociétés de courtage au monde avec un accès électronique direct au marché. En 1996, VERSUS a autorisé sous licence la commercialisation au Canada de la marque de service et de la technologie E*TRADE, et elle commencé à offrir des services de négociation en ligne pour les clients de détail. VERSUS est devenue une société ouverte en 1999 et elle a été vendue à E*TRADE Group en 2000.

En 2002, Doug a créé le premier fonds de capital investissement au Canada, destiné à l’infrastructure des services financiers, qui est devenu Perimeter Financial en 2005. Perimeter a conçu et exploitait des plateformes transparentes de négociation des valeurs mobilières et de rapports pour les clients institutionnels et de détail.

Depuis 2004, Doug est aussi chroniqueur pour le magazine sur les affaires publié par le Globe and Mail. Il commente les tendances du secteur, les analyses économiques et les changements de la psychologie des investisseurs.

Doug est actuellement chef de la direction d’Evree Cie, une entreprise qui aide les consommateurs à prendre de bonnes décisions financières en matière d’endettement, d’épargne et d’assurance. Il a été membre du : conseil consultatif du président du conseil d’administration de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario; conseil consultatif de Thomson Reuters sur la clientèle; conseil consultatif du doyen de l'École de gestion Rotman de l'Université de Toronto. Il a été président du festival de photo CONTACT Banque Scotia de 2006 à 2010. Il est administrateur indépendant de Payments Canada.

Back to top

 

 

Biographies des intronisés de 2016

LathamBurns

Latham C. Burns
1930 - 2015
Ancien président et chef de la direction, Burns Fry ltée

Latham Cawthra Burns a commencé sa carrière au service de l’entreprise familiale, Burns Brothers, fondée en 1932 par son père et son oncle. Burns est entré au service de la société en 1952 après la fusion avec Denton ltée. Il a travaillé dans tous les services de l’entreprise et il en est devenu ultimement président en 1966. En 1976, il a coordonné le projet de création de la société de courtage en valeurs mobilières de plein exercice la plus importante du Canada en fusionnant avec Fry Mills Spence ltée. Il a été président du conseil d’administration de Burns Fry ltée de 1976 à 1989.

LEn 1994, M. Burns et ses associés ont vendu leur société à la Banque de Montréal. La banque a ensuite fusionné Burns Fry avec la société Nesbitt Thomson, qu’elle avait acquise antérieurement, créant ainsi la société BMO Nesbitt Burns.

M. Burns est resté président honoraire du conseil d’administration de BMO Nesbitt Burns jusqu’à sa retraite. Pendant sa carrière de plus de 40 ans, Latham Burns a été la force dirigeante de la création et la croissance d’une véritable locomotive à partir de l’entreprise familiale qui, de petite société régionale, est devenue une entreprise internationale et un concurrent de taille sur Bay Street.

Burns a aussi participé à la croissance du secteur des valeurs mobilières de par les nombreuses fonctions qu’il a occupées, notamment celle de président du conseil d’administration de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (ACCOVAM) en 1973-1974. En 2012, le secteur a rendu hommage aux réalisations de Burns lorsqu’il a obtenu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Au cours des dernières années de sa vie, Burns a encadré plusieurs jeunes entrepreneurs en partageant avec eux sa sagesse et son sens des affaires. Il a aussi consacré beaucoup de temps et d’efforts au profit d’un certain nombre d’organisations méritoires, notamment : il été président du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital St. Michael; il a été responsable de la campagne de financement organisée pour restaurer l’emblématique Salle de concert Carlu de Toronto; et il a beaucoup aidé Centraide en contribuant à mettre sur pied un programme de bienfaisance à l'échelle de son entreprise qui a abouti à une collaboration très fructueuse entre BMO Nesbitt Burns et Centraide.

Back to top


RossLeMesurier

J. Ross LeMesurier
1923 - 2000
Ancien vice-président du conseil d’administration et responsable du financement des entreprises, Wood Gundy inc.

J. Ross LeMesurier s’est enrôlé dans l’armée canadienne en 1943 à l’âge de 20 ans. La même année, il fut nommé lieutenant pour l'Artillerie royale canadienne. En vertu du programme CANLOAN, M. LeMesurier s’est porté volontaire pour faire partie de l’armée britannique. Il s’est battu en 1944 et 1945 dans le nord-ouest de l’Europe alors qu’il faisait partie des Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada. M. LeMesurier a été gravement blessé et il a été amputé de la jambe gauche sous le genou alors qu’il avait 22 ans. On lui a décerné la Croix militaire.

Après la guerre, M. LeMesurier a poursuivi ses études : un baccalauréat ès arts décerné par l’Université McGill en 1947; un diplôme en droit obtenu en 1950 à Osgoode Hall; et une maîtrise en administration des affaires décernée par l’École de gestion Harvard en 1952.

Natif de Montréal, M. LeMesurier a commencé sa carrière sur Bay Street en 1952 en entrant au service de Dominion valeurs mobilières dans le Service du financement des entreprises. En 1964, M. LeMesurier est entré au service de Wood Gundy inc. Il a dirigé le Service du financement des entreprises pendant douze ans. Pendant cette période, Wood Gundy dominait le marché des services de financement des entreprises au Canada, avec des prises fermes importantes d’actions émises par diverses entreprises présentes dans un grand nombre de secteurs. L’intégrité, la compétence, la rigueur et le professionnalisme de M. LeMesurier ont influé sur ses collègues et les clients. M. LeMesurier est resté très actif dans le recrutement et la formation des employés de la société. Il est devenu plus tard vice président du conseil d’administration avant de se retirer de Wood Gundy en 1983.

Après sa retraite à l’âge de 60 ans, M. LeMesurier est resté actif. Il a été bénévole pour le Centre des sciences de la santé de Sunnybrook alors qu’il siégeait au conseil d’administration et qu’il participait à de nombreux comités. Il a été président du comité consultatif des anciens combattants. Son principal intérêt était d’aider les anciens combattants à Sunnybrook et ailleurs. Avant de décéder en 2000, il a suggéré à Postes Canada d’éditer un timbre à l’effigie des titulaires de la Croix de Victoria du Canada. Sa suggestion a été retenue et, en 2004, des timbres à l’effigie de la médaille elle-même ont été édités et les noms de plusieurs Canadiens qui se sont vu attribuer cet honneur ont été imprimés sur le panneau des feuilles de timbres. M. LeMesurier a aussi maintenu des rapports étroits avec le Trinity College School de Port Hope et il a été nommé gouverneur à vie.

Back to top


AustinTaylor

Austin G.E. Taylor
1930 - 1996
Ancien président du conseil d’administration et chef de la direction, McLeod, Young, Weir

La carrière d’Austin George Edward Taylor chez McLeod, Young, Weir a commencé en 1964. En s’occupant des services bancaires d’investissement, il a augmenté le chiffre d’affaires de la société en faisant valoir ses relations personnelles avec de nombreux amis et connaissances, surtout sur la côte ouest du Canada.

Austin a continué à renforcer ses relations d’affaires lorsqu’il est devenu chef de la direction de McLeod, Young, Weir en 1978. Plus tard, en tant que président du conseil d’administration et chef de la direction, il a continué à faire avancer la société en convainquant des dirigeants de premier plan d’entrer au service de la société, ce qui a consolidé l’équipe de direction talentueuse constituée de placeurs et négociateurs qui était déjà en place.

Sous la gouverne d’Austin, le personnel de vente de McLeod affecté aux activités de détail est passé d’environ 80 en 1978 à 350 en 1984. Le nombre de succursales de la société a plus que doublé durant cette période, le nombre de clients a augmenté et son marché s’est développé. La taille et le volume du pupitre obligataire de la société ont augmenté aussi ce qui a permis à la société de se tailler une place respectable parmi les plus grandes sociétés sur le plan des ventes et activités de négociation de titres à revenu fixe. Austin a réussi à transformer McLeod, à l’origine une société de courtage quelconque qui connaissait un succès mitigé, pour en faire un concurrent de taille sur Bay Street.

Cependant, à partir du milieu des années 80, la conjoncture des banques d’investissement canadiennes changeait. Se rendant compte que les sociétés de courtage canadiennes en valeurs mobilières comme McLeod auront besoin d’augmenter et de diversifier leurs fonds propres pour faire face à la concurrence internationale, la plus importante transaction commerciale réalisée par Austin pour le compte de la société a été l’achat de McLeod par la Banque de Nouvelle Écosse en 1988.

Austin G.E. Taylor est décédé le 19 décembre 1996, laissant un vaste héritage à ceux qui le connaissaient.

Back to top