Blogue de l’ACCVM

16 novembre 2018 par Ian Russell

Arrêt récent de la Cour suprême – Faits saillants

Ian Russell

 

 

Le 9 novembre, la Cour suprême a déclaré la constitutionnalité de l’organisme coopératif en matière de réglementation des valeurs mobilières en tranchant les deux questions qui lui étaient soumises. Voici mes commentaires sur les conséquences pour le secteur et sur ce qui s’en vient.

 

 

Cliquez ici pour lire mes commentaires sommaires.

 

 

24 octobre 2018 par Ian Russell

Observations sur l’assemblée annuelle de la SIFMA (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

J’ai assisté à l’assemblée annuelle de la SIFMA qui s’est tenue à Washington au début d’octobre. La conférence d’une journée comprenait plusieurs séances d’orientation sur les perspectives de l’économie et des marchés, un tableau de l’évolution des services de gestion de patrimoine, et la situation politique aux États Unis avec l’approche des élections de mi-mandat.

Deux panels en petits groupes ont donné lieu à des échanges intéressants axés sur les changements aux modèles d’affaires des sociétés présentes sur les marchés des titres à revenu fixe et des sociétés qui exercent des activités de gestion de patrimoine. Ces discussions d’experts sont importantes, non seulement pour comprendre l’évolution du secteur des valeurs mobilières aux États Unis, mais aussi pour se faire idée de ce que feront les sociétés de courtage canadiennes pour s’adapter aux changements de comportement des investisseurs présents sur nos marchés. Cliquez ici pour lire mes commentaires sommaires.

18 octobre 2018 par Ian Russell

Maintenir le rythme de croissance des bénéfices des activités de gestion de patrimoine (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Des changements sont en cours dans les services de gestion de patrimoine à cause de la vive concurrence, de la compression des honoraires, des exigences réglementaires, des besoins et des goûts changeants des investisseurs, et de l’application des nouvelles technologies. Les frais d’exploitation du secteur ont augmenté et les marges se sont resserrées. En outre, la hausse des frais ne semble pas prête de s’arrêter.

Comment s’organiseront les sociétés de courtage en valeurs mobilières dont les activités sont axées sur la gestion de patrimoine pour relancer leur croissance et leur rentabilité?

Lisez le dernier numéro de ma Lettre du président.

Tagged:

24 septembre 2018 par Ian Russell

Félicitations aux candidats du Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Le Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM salue et rend hommage à la nouvelle génération de jeunes professionnels hautement motivés et très talentueux dont le dynamisme, le dévouement, les qualités et les réalisations personnelles et professionnelles ont rehauss

Les candidats de l’édition 2018 sont présentés dans des annonces pleine page des éditions du mois de octobre de Finance et Investissement et d’Investment Executive.

Les candidats seront salués formellement au cours du déjeuner de remise du prix qui se tiendra le 25 octobre prochain à Toronto. Le lauréat de l’édition 2018 du Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM sera présenté à cette occasion.

Merci à notre commanditaire : CSI, Investment Executive and Finance et Investissement

Twitter : @IIACACCVM #IIACTopUnder40Award

Tagged:

06 septembre 2018 par Ian Russell

Entrevue sur BNN Bloomberg : L’avenir des sociétés de cour tage indépendantes (Blogue de l’ACCVM)

06 septembre 2018 par Ian Russell

L’avenir des sociétés de cour tage indépendantes (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Dans le dernier numéro de ma Lettre du président, je me suis montré optimiste quant à l’avenir des sociétés de courtage indépendantes de petite et de moyenne taille du secteur des valeurs mobilières, malgré l’incertitude des marchés et la vive concurrence. C’est une bonne nouvelle, car les petites sociétés de courtage sont indispensables à la profondeur et à la diversité de nos marchés financiers. Les sociétés de courtage indépendantes miseront sur un contrôle serré des dépenses, une habile application de la technologie, et des activités commerciales axées sur des niches de marché stratégiques. Les sociétés de détail indépendantes profiteront de la solidité persistante des services de gestion de patrimoine. Les sociétés institutionnelles indépendantes auront plus de difficulté, mais elles connaîtront le succès si elles offrent des services bancaires d’investissement à des entreprises de secteurs autres que celui des ressources naturelles et si elles sont davantage présentes sur les marchés boursiers de capital de risque et sur les marchés de capitaux privés.

Cliquez ici pour lire ma Lettre du président.

26 août 2018 par Ian Russell

Page d’opinions – Gestion de patrimoine : c’est le temps de remettre en question les pratiques et la réglementation (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Dans une page d’opinions publiée par le Globe and Mail, Michael Williams, chef de la gestion des risques chez Richardson GMP limitée, et moi avons fait valoir que s’attarder à des éléments tels que les fluctuations du marché, la réforme réglementaire et la technologie a masqué le facteur qui est peut être le plus important pour accumuler du patrimoine et le conserver – un conseiller d’expérience. Nous avons aussi fait valoir qu’un plan financier stratégique constitue le pivot de la relation client conseiller. Certes, une réglementation avec le meilleur rapport coût efficacité est indispensable pour définir une conduite en vue d’agir au mieux des intérêts du client et de donner préséance aux intérêts du client. Cependant, les organismes de réglementation devraient aussi prendre des mesures pour fournir plus de latitude et plus de souplesse afin d’aider les conseillers à atteindre les objectifs financiers de leurs clients.

Cliquez ici (en anglais) pour en lire plus.

Tagged:

12 juillet 2018 par Ian Russell

Bilan préliminaire des réformes des ACVM concernant la relation client-personne inscrite (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Le numéro de la mi-juillet de la Lettre du président de l’ACCVM présente une évaluation préliminaire du récent projet de réformes de la relation client-personne inscrite déposé par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

Les ACVM ont fait un travail remarquable en parvenant à un consensus sur un ensemble de règles et lignes directrices harmonisées pour agir au mieux des intérêts des clients/donner préséance aux intérêts du client dans la relation entre les personnes inscrites et leurs clients, et pour instaurer des conditions de concurrence égales entre tous les inscrits en valeurs mobilières.

Les règles proposées améliorent le cadre réglementaire actuel de l’OAR et ells ajoutent d’autres exigences dans tous les éléments essentiels des activités de détail, incluant la connaissance du client, la convenance au client, la connaissance du produit, et les conflits d’intérêts. Il ser a important que les lignes directrices soient pratiques et clairement énoncées pour orienter les conseillers et leur permettre de s’en ser vir comme règle refuge efficace.

Les règles proposées provoqueront des changements dans les activités commerciales : une attention particulière accordée aux communs de placement assor tis de RFG élevé ou dont la structure est complexe; une plus grande disponibilité et un accès plus large aux comptes à faibles honoraires; une transition soutenue vers des plateformes hybrides de robots?conseillers en placement; d’autr es compressions de dépenses et des sociétés présentes dans le secteur pour faire face à l’augmentation des c oûts fixes et des coûts variables.

Pour lire la Lettre, cliquer ici.

 

11 juillet 2018 par Ian Russell

Courtier membre – ententes de services avec un gestionnaire de portefeuille – un modèle d’entente standardise (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

L’ACCVM a le plaisir d’offrir à ses sociétés membres un modèle d’entente que pourront utiliser, s’ils le désirent, les courtiers membres fournissant des services d’exécution et les gestionnaires de portefeuille qui concluent des ententes de services. Ce modèle d’entente, élaboré par l’ACCVM et l’Association des gestionnaires de portefeuilles du Canada (AGPC), énonce les obligations respectives du gestionnaire de portefeuille et du courtier membre de l’OCRCVM dans le cadre des services rendus à leurs clients mutuels, de même que leurs obligations l’un envers l’autre, et incorpore les lignes directrices énoncées dans l’Avis 31-347 (en anglais) du personnel de l’OCRCVM intitulé  Indications à l’intention des gestionnaires de portefeuille sur les ententes de services conclues avec des courtiers membres de l’OCRCVM.

Le modèle d’entente sera utile aux sociétés membres en ce qu’il simplifie et harmonise les diverses ententes actuellement utilisées par les courtiers et gestionnaires de portefeuilles membres de l’OCRCVM et crée ainsi une formulation standard pour l’ensemble du secteur. Les parties à une entente trouveront dans les annexes des suppléments offrant la souplesse nécessaire pour prendre en compte tout élément donné ou particulier à leur relation d’affaires.

Les membres de l’ACCVM trouveront le modèle d’entente ici. La version française sera disponible sur le site web de l’ACCVM à compter du 23 juillet prochain.

Tagged:

28 juin 2018 par Ian Russell

Les défis auxquels font face les institutions financières sur les marchés financiers mondiaux (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Au début du mois, j’ai assisté à la 50e édition de l’assemblée générale annuelle et de la conférence de l’International Capital Market Association. Des émetteurs, des investisseurs, des intermédiaires et des fournisseurs d’infrastructure de marché actifs sur les marchés transfrontaliers de titres à revenu fixe, de même que des spécialistes des marchés, des organismes de réglementation et des décideurs politiques, ont parlé de ce qui se passe à l’échelle internationale dans le secteur des valeurs mobilières et de ce qui s’en vient.

En Europe et ailleurs, les marchés financiers continuent à évoluer rapidement à cause des changements réglementaires, des perturbations provoquées par la technologie financière, de l’évolution démographique et de la place de plus en plus importante qu’occupe la protection de l’environnement.

Le secteur canadien suit attentivement ce qui se passe en Europe avec la mise en œuvre de la MiFID II. De l’avis général en Europe, l’amélioration de la transparence de l’information après les opérations devrait renforcer la confiance sur le marché et créer une perception de véritable liquidité. Au Canada, les ACVM ont récemment présenté une proposition pour augmenter la transparence de l’information après les opérations sur les titres de créance du gouvernement. Les développements de la réforme des indices de référence menée en Europe présentent aussi un intérêt pour les sociétés de notre secteur. Des travaux sont en cours au Canada pour mettre au point un nouvel indice de référence sans risque à terme. La transition vers de nouveaux indices de référence nécessitera une adaptation des systèmes de négociation et de gestion des risques et une adaptation des processus de post?marché.

Il y a certainement des ajustements institutionnel et structurel en cours dans le marché. Les ressources sont de plus en plus attribuées aux activités qui offrent un atout sur le plan concurrentiel, particulièrement les activités de gestion de patrimoine et de gestion de fonds dans le secteur du détail, et on a recourt à l’impartition pour se départir de certaines tâches dans les services de post-marché. Les sociétés misent aussi sur l’innovation financière et l’informatisation pour augmenter l’efficience, mieux gérer les risques et en donner plus à leurs clients.

Lisez ma plus récente Lettre du président pour en savoir plus sur ces tendances et leurs conséquences.

Tagged: