Blogue de l’ACCVM

22 janvier 2021 par Ian Russell

Le Groupe de travail sur la modernisation relative aux marchés financiers de l’Ontario présente son rapport final

Le Groupe de travail a soumis au ministre des Finances le rapport définitif, qui comprend 74 recommandations en matière de politiques. Ces recommandations veillent à moderniser les marchés financiers de l’Ontario et à stimuler l’innovation, la concurrence et la diversité, ce qui se traduira par une augmentation d’emplois et de capitaux.

Le rapport final contient des recommandations concernant l’amélioration de la structure de réglementation pour renforcer la gouvernance; l’amélioration de la compétitivité par l’entremise de mesures réglementaires; l’établissement de règles du jeu équitables entre les grands et les plus petits participants au marché; l’amélioration du système de procuration, de la gouvernance d’entreprise et du processus de fusion et d’acquisition; la promotion de l’innovation; et la modernisation de l’application de la loi et le renforcement de la protection des investisseurs.

Le Groupe de travail sur la modernisation a introduit une palette de solutions innovatrices pour favoriser le dynamisme des marchés financiers de l’Ontario et renforcer les activités d’intermédiation financière entre les investisseurs et les petites et grandes entreprises. Par ses recommandations, le Groupe de travail sur la modernisation – compte tenu de la part considérable des marchés de l’Ontario dans les marchés nationaux et de la nature multiressort de la réglementation canadienne des valeurs mobilières – consolidera les efforts continus déployés par les organismes de réglementation des valeurs mobilières de la province, et ceux des autres ressorts, pour rationaliser la réglementation et diminuer le fardeau réglementaire. Le résultat sera une augmentation des protections et de la confiance des investisseurs, et davantage de mobilisation de capitaux, en Ontario et ailleurs au pays. Le Groupe de travail sur la modernisation a apporté en temps opportun une contribution efficace à la reprise économique postpandémie.

L’ACCVM examinera attentivement le rapport et elle fournira d’autres commentaires.

Tagged:

14 décembre 2020 par Ian Russell

Joseph Bakish, lauréat de l’édition 2020 du Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM

Nous sommes enthousiastes d’annoncer que Joseph Bakish, directeur du Service de gestion de patrimoine, gestionnaire de portefeuille et conseiller en placement chez Patrimoine Richardson, est le lauréat de l’édition 2020 du Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM. Félicitations, Joseph!

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse.

Nous félicitons nos finalistes, Anna Hilberry, Financière Banque Nationale Gestion de patrimoine, et Kate Murdoch, BMO Nesbitt Burns.

Merci aux membres de notre jury et aussi à notre généreux commanditaire, Investment Executive/Finance et investissement.

Cliquez ici pour lire la lettre de félicitations de l’Investment Executive/Finance et investissement.

Fièrement commandité par :

 

 

04 novembre 2020 par Ian Russell

Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM

Félicitations à tous les candidats au Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM. Notre comité de sélection ne ménage pas ses efforts pour étudier chaque candidature afin de dresser la liste des trois finalistes qui seront annoncés plus tard cette année.

Le Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM salue et rend hommage à la nouvelle génération de jeunes professionnels hautement motivés et très talentueux dont le dynamisme, le dévouement, les qualités et les réalisations personnelles et professionnelles ont rehaussé l’image du secteur des valeurs mobilières et du secteur financier.

Cliquez ici pour connaître les candidats de cette année.

Fièrement commandité par :

 
 

25 septembre 2020 par Ian Russell

Information sur la COVID-19

L’ACVM a créé une page Web consacrée à la COVID-19 pour tenir les membres au courant de ce qui passe avec la pandémie. La page Web contient des renseignements fournis par les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux, les organismes internationaux, les autorités de la santé publique, les régulateurs, les bourses et l’ACCVM. La page Web est mise à jour de façon continue. 

21 mai 2020 par Ian Russell

L’ACCVM recherche des candidatures pour l’édition 2020 du Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM – Date limite reportée

Le Prix du leader de moins de 40 ans de l’ACCVM salue et rend hommage à la nouvelle génération de jeunes professionnels hautement motivés et très talentueux dont le dynamisme, le dévouement, les qualités et les réalisations personnelles et professionnelles ont rehaussé l’image du secteur des valeurs mobilières et des services financiers.

Le calibre des anciens candidats et lauréats du prix a vraiment été excellent et cela est de très bon augure pour le secteur des valeurs mobilières. Leur engouement pour tout ce qui touche aux valeurs mobilières et leur engagement social méritent d’être soulignés. Nous demandons au public de présenter des candidatures de personnes exceptionnelles pour participer à l’édition du prix de cette année. Présentez une candidature en cliquant ICI.

Veuillez noter que la date limite a été reportée et que l’appel à candidatures se terminera désormais le vendredi 28 août 2020 à 17 h HNE.

Pour connaître les critères d’admissibilité et d’attribution du prix, et le processus de mise en candidature, cliquez ici.

Aidez-nous à rendre hommage aux efforts remarquables déployés par la jeune génération de notre secteur.

N’oubliez pas de transmettre au plus tard le 28 août la candidature que vous proposez. 

14 mai 2020 par Ian Russell

En souvenir de Robert Gouinlock (1929-2020)

Un dernier hommage : c’est avec un profond sentiment de tristesse que nous apprenons le décès de Robert Gouinlock.

Robert était un membre estimé et exemplaire du milieu des valeurs mobilières. On faisait souvent appel à lui à cause de son expertise. Il a participé à plusieurs comités du secteur et il a été un gouverneur fondateur de l’Institut canadien des valeurs mobilières.

Robert a d’abord rejoint son père chez Bell Gouinlock (qui a fusionné par la suite avec Pemberton Houston Willoughby) où il a passé la majeure partie de sa carrière. En 1989, lorsque Pemberton a été absorbée par RBC Dominion valeurs mobilières, Robert a découvert le bonheur d’aider les gens en tant que conseiller en placement. Il a été président du Comité des placements du diocèse anglican de Toronto et il était un fier récipiendaire de l’Ordre du diocèse de Toronto.

Robert a pris sa retraite en 2001.

L’ACCVM offre ses plus sincères condoléances à la famille de Robert.

06 mai 2020 par Ian Russell

En souvenir de Benoît Lauzé (1964-2020)

Un dernier hommage : c’est avec un profond sentiment de tristesse que nous apprenons le décès de Benoît Lauzé au terme d’un long combat contre le cancer.

Benoît s’était acquis une profonde admiration du milieu des valeurs mobilières et ses collègues du conseil d’administration de l’ACCVM le tenaient en estime. Il nous manquera beaucoup.

Benoît a passé la majeure partie de sa carrière chez CIBC Wood Gundy à Toronto. Après son retour à Montréal, il a travaillé dans les services bancaires d’investissement de CIBC où il a occupé divers postes à responsabilité croissante jusqu’à ce qu’il revienne à Toronto en tant que chef du pupitre de négociation, Marchés des actions, de CIBC.

Tant dans sa vie professionnelle que personnelle, Benoît était connu pour son enthousiasme, son dynamisme, sa vive intelligence, et son esprit d’équipe. Son influence sur le fonctionnement du conseil d’administration de l’ACCVM continuera à se manifester par le sentiment de camaraderie et le dévouement de ses membres.

L’ACCVM offre ses plus sincères condoléances à la famille de Benoît.

24 mars 2020 par Ian Russell

Le secteur des valeurs mobilières au Québec et en Ontario, Colombie-Britannique, fait partie des services essentiels

Chère/Cher membre de l’ACCVM,

• Le gouvernement du Québec a confirmé que les courtiers en placement font partie des services essentiels.

• Le gouvernement de l’Ontario a confirmé que les courtiers en placement font partie des services essentiels.

Les sociétés peuvent donc avoir accès à leurs installations et continuer à offrir des services à leurs clients. Il n’est toutefois pas nécessaire que le personnel travaille sur place. L’ACCVM poursuit ses activités avec un personnel qui travaille de la maison et les présences au bureau sont réduites au strict nécessaire.

Pour consulter les listes des services essentiels des deux provinces, cliquez sur les liens :

Québec : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/fermeture-endroits-publics-commerces-services-covid19/   

Ontario : https://www.ontario.ca/page/list-essential-workplaces              

Pour consulter le communiqué de l’OCRCVM sur les services essentiels de l’Ontario, incluant la confirmation que les « marchés des capitaux » qui font partie de la liste des services essentiels englobent les activités des courtiers en placement membres de l’OCRCVM, cliquez sur le lien ci dessous. Il a aussi été confirmé que les activités des courtiers en placement du Québec sont considérées comme des services essentiels.

https://www.ocrcvm.ca/Pages/default.aspx

*Mise à jour du 27 mars 2020

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé que les marchés financiers, incluant la Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique (BCSC), sont considérés comme des services essentiels durant la pandémie de la COVID-19. Pour plus d’information, cliquez sur le lien (en anglais):

https://www2.gov.bc.ca/gov/content/safety/emergency-preparedness-response-recovery/covid-19-provincial-support/essential-services-covid-19

Nous espérons que tous nos membres sont en sécurité et qu’ils se portent bien.

Ian C. W. Russell, FCSI
Président et chef de la direction

30 janvier 2020 par Ian Russell

Changement structurel majeur du secteur des valeurs mobilières dans l’année qui vient avec l’intensification des pressions concurrentielles

Le dernier numéro de ma Lettre du président décrit les difficultés des petites et moyennes sociétés de courtage qui veulent mobiliser des capitaux externes pour accroître la taille de leurs activités commerciales afin de rivaliser sur le marché de détail. Les changements imminents concernant la consolidation réglementaire, comme la fusion de l’OAR, et les importantes économies correspondantes, augmenteront encore plus les pressions compétitives sur les petites sociétés. Les régulateurs devront redoubler d’efforts pour mettre en place une réglementation proportionnelle et « adaptée ». Cliquez ici pour lire ma Lettre du président.

28 novembre 2019 par Ian Russell

RECUEIL DE GRAPHIQUES DE L’ACCVM SUR LE SECTEUR DES VALEURS MOBILIÈRES ET LES MARCHÉS FINANCIERS 2009 – 2018

L’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) a le plaisir de publier un recueil de graphiques (en anglais) qui expose les principales tendances qui ont façonné le secteur des valeurs mobilières du Canada et les marchés financiers canadiens durant la dernière décennie.

Au cours de la crise financière, la performance du secteur s’est détériorée. Des sociétés de courtage en valeurs mobilières ont fermé leurs portes à cause des conditions difficiles sur les marchés et d’une mauvaise conjoncture commerciale. Les résultats ont été une restructuration majeure du secteur des valeurs mobilières du Canada qui s’est manifestée par un regroupement de sociétés de courtage, une diminution du nombre d’emplois et des changements aux modèles d’affaires des sociétés de courtage.

Cependant, le secteur a fait preuve de résilience, non seulement en récupérant le terrain perdu, mais aussi en atteignant de nouveaux sommets dans plusieurs domaines importants.

Les graphiques du recueil de l’ACCVM illustrent le rôle déterminant du secteur dans l’expansion des marchés financiers canadiens au cours de la dernière décennie et dans la mobilisation accrue des capitaux pour répondre aux besoins grandissants des gouvernements et des entreprises au Canada – la pierre angulaire d’une économie prospère. Avec une valeur d’actifs de clients sous gestion de plus de 2,5 T$, le secteur est devenu un intermédiaire essentiel pour accumuler l’épargne des investisseurs et la faire fructifier.

Les changements démographiques, les nouvelles réglementations, les aléas des marchés, les incertitudes macroéconomiques, la popularité grandissante des robots?conseillers et de la technologie financière (Fintech) constituent quelques?uns des facteurs qui façonneront le secteur canadien des valeurs des valeurs mobilières dans les années qui viennent. L’ACCVM suivra attentivement comment le secteur relèvera ces défis et nous nous préparons à colliger nos observations dans une prochaine édition du recueil de graphiques.

Cliquez ici pour consulter le recueil de graphiques (en anglais).