Blogue de l’ACCVM

septembre 28, 2016

Les « priorités absolues » de la Cité de Londres et les conséquences pour les services financiers (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Ian Russell

presidents letter

Maintenant que le R.-U. a voté pour quitter l’UE, que va-t-il se passer? Lorsque le gouvernement britannique commencera à négocier les modalités du Brexit, on devra tenir compte de deux questions clés. La première, et la plus importante, sera la détermination des conditions de la sortie du R.-U. de l’UE. La deuxième sera la négociation des conditions d’une nouvelle relation entre le R.-U. et l’UE.

Mon séjour récent à Londres et mes rencontres avec de hauts responsables m’ont permis de mieux comprendre le contenu et les conséquences du Brexit pour le R.-U., la Cité de Londres et le secteur des services financiers. J’en parle dans ma dernière Lettre du président.

L’autre question qui domine les discussions et débats au R.-U. est la mise en œuvre des recommandations du Comité sur les marchés équitables et efficients [Fair and Effective Markets Review]. L’objectif des recommandations est de renforcer l’équité sur les marchés des titres à revenu fixe, devises et matières premières [Fixed Income, Currency and Commodities (FICC)] et d’améliorer aussi leur fonctionnement en augmentant la confiance et diminuant les risques. L’ACCVM examinera les nouvelles normes du marché des FICC, en suivra le développement et la mise en œuvre, et étudiera le bien-fondé d’une version canadienne des normes du marché des FICC.

Vous pouvez lire la Lettre du président en cliquant ici.

Tagged: