Blogue de l’ACCVM

juin 7, 2016

Un changement de pensée radical au Parlement européen et à la Commission européenne (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Ian Russell

presidents letter

En mai, j’ai assisté à l’assemblée générale et au congrès annuels de l’International Council of Securities Associations (ICMA) à Dublin en Irlande en tant que président du conseil d’administration de l’International Council of Securities Associations (ICSA) et de président et chef de la direction de l’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM). Plus de 1000 délégués internationaux du secteur financier s’étaient rassemblés pour discuter des changements à la réglementation financière et des nouveautés sur les marchés internationaux des capitaux.

J’ai parlé de quelques-uns des thèmes principaux du congrès dans le numéro de juin de ma Lettre du président.

L’augmentation du fardeau réglementaire a été au cœur du congrès. L’opinion générale est que la grande quantité de lois adoptées après la crise financière l’ont été précipitamment et inévitablement de façon cloisonnée. La Commission européenne a admis qu’il est important de faire le point sur les conséquences globales et de mieux les comprendre, particulièrement la possibilité de conséquences imprévues et les interactions entre les diverses réglementations.

Le rythme d’adoption des règles au Canada a aussi été soutenu et une grande partie de cette réforme s’est effectuée sans analyse coûts?avantages. Les organismes de réglementation canadiens devraient suivre l’exemple de l’Union européenne et entreprendre un examen semblable des règles et réglementations qui sont entrées en vigueur récemment.

Le numéro de juin de ma Lettre du président est disponible ici.

Tagged: