Blogue de l’ACCVM

avril 27, 2016

les cinq tendances qui caractérisent le secteur de la gestion du patrimoine (Blogue de l’ACCVM)

Ian Russell

Ian Russell

presidents letter

Le 7 avril 2016, j’ai assisté à la 38e Conférence annuelle de la SIFMA sur la clientèle privée qui s’est tenue à New York. Des professionnels qui dirigent les services de gestion de patrimoine de sociétés de grande et petite tailles partout au pays ont discuté des défis et occasions d’affaires pour 2016 et plus tard. Les conférenciers ont présenté des situations et statistiques fascinantes.

Dans le numéro d’avril de ma Lettre du président, je décris les cinq tendances qui caractérisent le secteur de la gestion du patrimoine aux États Unis (et ailleurs) – un sujet qui a été discuté à la conférence. Voici les cinq tendances :

1. Les investisseurs accordent de plus en plus d’importance à la mise en place d’une relation interactive et globale avec leur conseiller financier, et à la planification.
2. Les investisseurs recherchent la bonne combinaison de prix et de service personnalisé, de même que des interfaces conviviales pour utiliser les systems.
3. Les investisseurs préfèrent de plus en plus les nouveaux types de produits indiciels à cause de leur simplicité, du bas prix et des résultats plus prévisibles.
4. La fidélisation à une entreprise est moins ancrée et plus précaire que jamais. Les consommateurs cherchent des solutions qui sont plus claires, plus faciles à utiliser et qui en offrent plus pour leur argent.
5. Les investisseurs veulent plus de transparence des produits et services, et des frais et honoraires associés.

Les sociétés de courtages canadiennes ont un avantage concurrentiel sur leurs homologues américaines avec l’entrée en vigueur de la réglementation du MRCC qui exige la transparence sur le processus de placement, les produits, les frais et le rendement du portefeuille, et qui renforce les règles sur les conflits d’intérêts et la convenance auxquelles sont assujettis les conseillers.

Pour lire l’intégralité de ma Lettre du président, cliquez ici.

Tagged: